دوشنبه ۷ مهر ۱۳۹۹

بخش ها

آرشیو ماهیانه


دسته ها:متون برگرفته از رسانه‌های انجمن جهانی روانکاوی

بن بست و ابداع

Qu’il soit psychanalyste, psychologue, psychiatre, médecin, psychothérapeute, éducateur, rééducateur, enseignant ou infirmier, le praticien travaille avec son désir. Mais que recouvre ce mot ? La notion de désir semble si évidente, si commune, que l’on oublie parfois de repérer comment ce qui nous anime peut aussi constituer un frein. Le désir, lorsqu’il vient s’accoler à un idéal transformé en objectif – guérir, éduquer, réparer, rééduquer – est certes moteur mais surtout source d’embrouilles face à ce qui lui résiste.

On peut alors imputer à l’Autre – le patient, l’enfant, ses parents, les collègues, l’institution, les contraintes économiques ou sociales – la cause de ce qui ne répond pas à notre voeu. Mais le plus précieux pour le praticien ne tient-il pas au déchiffrage de sa propre impasse dans le transfert ?

Nous tenterons au fil de cette journée de saisir comment, lorsque le praticien parvient à lire et à déjouer les pièges de la relation thérapeutique ou éducative, l’invention peut surgir, dans la surprise. Une autre modalité du désir peut alors s’ouvrir pour celui qu’il accompagne.

Notre invitée, Yasmina Picquart est psychanalyste à Paris, membre de l’Ecole de la Cause Freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse. Elle nous expliquera comment une impasse de son désir l’a amenée à inventer le centre Kirikou. Sa conférence, «De l’impossible d’un réel à un possible du désir », nous éclairera sur le thème de notre journée à partir des impasses et inventions dans sa clinique analytique.

 

دریافت فایل پی دی اف

 

دریافت فایل ورد


پیوند کوتاه به این مطلب:

https://freudianassociation.org/?p=3233

  تاریخ انتشار: ۲۸ شهریور ۱۳۹۳، ساعت: ۱۶:۲۹