جمعه ۰۳ آذر ۱۳۹۶

بخش ها

آرشیو ماهیانه


دسته ها:الیزابت رودینسکو و باند رجالگان اش، دکتر میترا کدیور، روانکاوی در انجمن فرویدی، سور مقصور کاسبان روان، کمپین اطلاع رسانی «فروید در ایران»، مافياي روان

مکاتبه ژک الن میلر و میترا کدیور درباره مظلوم نمائی موذیانه فواد صابران ( بهمراه ترجمه انگلیسی)

UNE LETTRE DE MITRA KADIVAR

Le Dr Fouad Saberan, Iranien de Paris, avait jadis gravement mis en cause notre collègue iranienne Mitra Kadivar quand elle fut abusivement internée avant d’être libérée sur nos instances. Il s’était associé aux propos que je ne qualifierai pas de Mme E. Roudinesco. Voici qu’il prend contact avec moi cet après-midi (16 juin) pour me dire, puis, à ma demande, m’écrire ceci : « En ce qui concerne les bahaïs », Mitra fait écho sur son site « aux pires racistes, inquisiteurs et persécuteurs du régime théocratique iranien ».

J’ai aussitôt communiqué cette plainte à notre amie. J’extrais de sa réponse les lignes suivantes : « Je vous donnerai des explications pour le pur plaisir de vous parler. Vous savez bien que je m’en fous des Foad Saberan et des Bahaïs et leurs lamentations et leur théâtre de victime. » A la suite de quoi je lui ai adressé le message suivant :

« Chère Mitra, je vois que vous n’avez pas beaucoup de considération pour cette minorité hérétique. Mais vous savez certainement que les minorités et les hérétiques nous importent beaucoup dans le Champ freudien. En considération de cet intérêt, j’apprécierais en effet que vous m’expliquiez votre point de vue sur la question. A vous, bien fidèlement. »

Là-dessus, j’ai reçu la réponse suivante, publiée avec l’accord de l’intéressée. J’ai communiqué l’ensemble de ces échanges au Dr Sabéran, lui offrant de donner à lire les informations récentes et inédites qu’il pourrait m’envoyer concernant la persécution des bahaïs.

____

Cher Ami,

La seule hérétique de ce pays est moi. Je parle de tout dans mon web site. Personne n’est à l’abri de mon witz, de mon ironie, de mon sarcasme. J’ai su pousser les limites de l’hérésie, de ce qui peut être taxé d’hérésie et d’être rejeté de ce fait. « Je dis toujours la vérité » dans mon web site avec tant de finesse et tant de courage qu’on n’arrive pas à le rejeter. Le président de la République, les Ministres, les Députés, les autorités, les Imams de la prière de vendredi et… ont été analysés dans mon site. Tout le monde peut tolérer ce que je dis sauf les Bahaïs. Le Ministre de l’Information, le chef des services secrets, a un chapitre spécifique dans mon site – le pauvre – et il me supporte ! En plus, son chapitre est traduit en anglais ! Mais les Bahaïs veulent être une exception. Ils ne veulent pas qu’on touche à leur théâtre de victime. Ils ne sont pas des hérétiques du tout, ce sont des gens empêtrés dans leur croyance qui ne voient pas le changement des temps. Et il n’y a rien de plus minoritaire dans ce pays que la Freudian Association. Pourtant, tout le système judiciaire de l’Iran nous connait. Demain nous allons chez le procureur général de Téhéran pour une nouvelle plainte. C’est pourquoi je vous dis que je me fous des Foad Saberan parce que j’ai d’autres chats à fouetter.

PS : maintenant qu’il a été le bienfaiteur de ce plaisir de vous parler – sans le vouloir – je me fous moins de lui !

Amicalement,

Mitra 

____

ترجمه انگلیسی گوگل ترانسلیت

 

A LETTER FROM MITRA KADIVAR

Dr Foad Saberan, an Iranian from Paris, had once gravely questioned our Iranian colleague Mitra Kadivar when she was abused before being freed on our terms. He had associated himself with what I would not describe as Mrs. Rudinesco. Here he makes contact with me this afternoon (June 16) to tell me, and then, at my request, write me this: “As for the Baha’is”, Mitra echoes on his site “to the worst racist , Inquisitors and persecutors of the Iranian theocratic regime “.

I immediately communicated this complaint to our friend. I extracted from her answer the following lines: “I will give you explanations for the pure pleasure of speaking to you. You know very well that I do not give a damn about the Foad Saberan and the Baha’is and their lamentations and victim theater. As a result, I sent him the following message:

“Dear Mitra, I see that you do not have much consideration for this heretical minority. But you certainly know that minorities and heretics matter to us a great deal in the Freudian Field. In view of this interest, I would appreciate you explaining your point of view on the matter. To you, very faithfully. “

Thereupon I received the following reply, published with the consent of the concerned. I communicated all of these exchanges to Dr Saberan, offering him to read out recent and unpublished information that he could send me concerning the persecution of the Baha’is.
 
____

Dear friend,

The only heretic of this country is myself. I’m talking about everything in my web site. No one is immune to my witz, my irony, my sarcasm. I have been able to push the limits of heresy, of what can be labeled heresy, and thus rejected. “I always tell the truth” in my web site with such subtlety and courage that you can not reject it. The President of the Republic, the Ministers, the Deputies, the authorities, the Imams of Friday prayers and … were analyzed in my site. Everyone can tolerate what I say except the Baha’is. The Minister of Information, the head of the secret services, has a specific chapter in my site – the poor – and he bears me! In addition, its chapter is translated into English! But the Baha’is want to be an exception. They do not want us to touch their victim theater. They are not heretics at all, they are people entangled in their beliefs who do not see the change of times. And there is nothing more of a minority in this country than the Freudian Association. Yet the entire judicial system of Iran knows us. Tomorrow we go to the Attorney General of Tehran for a new complaint. That’s why I tell you that
I do not give a damn about the Foad Saberan because I have other businesses .

PS: now that he has been the benefactor of this pleasure of talking to you – without wanting to – I do give a damn about him!

Friendly,


Mitra

منبع: Lacan Quotidien


پیوند کوتاه به این مطلب:

https://freudianassociation.org/?p=35288

  تاریخ انتشار: ۲۸ خرداد ۱۳۹۶، ساعت: ۱۳:۲۵